Référence à la charte

Ambition 2 - Article 6.2. Valoriser les productions et les filières respectueuses de l’environnement par des signes de qualité et des modes de commercialisation en circuit court.

Etat d'avancement
Eléments fincnaciers
Partenaires
  • Etat
  • Conseil régional Provence-Alpes-Côte d'Azur
  • Communauté d'agglomération Arles Crau Camargue Montagnette
  • Commune d'Arles
  • Agriculteurs
Instance concernée

Commission activités économiques et accès aux services

Indicateurs
Bon à savoir !
Visible en 1 clic !
Zoom sur...
<< Retour aux articles

Maison des produits de Camargue

En 2008, le Parc a conduit une étude préalable à la création d’un point collectif de vente directe, traduisant la volonté des acteurs publics et privés d’accroître la capacité économique du territoire et de valoriser les ressources locales et identitaires de la Camargue et du Pays d’Arles. Ce projet visait plusieurs objectifs :

  • vendre des produits saisonniers et proposer une gamme complète au consommateur tout au long de l’année,
  • s’appuyer sur une zone de production et d’approvisionnement élargie aux territoires voisins de la Camargue dans une dimension territoriale à l’échelle du Pays d’Arles,
  • répondre aux attentes des consommateurs locaux ou en séjour, à la recherche de produits de proximité et de saison,
  • offrir de nouveaux débouchés commerciaux pour les agriculteurs du territoire,
  • impliquer les producteurs dans une approche pédagogique et de sensibilisation des consommateurs, permettant de promouvoir les richesses et les ressources des territoires ruraux,
  • mobiliser la profession agricole pour assurer l’exploitation du point de vente dans le cadre d’un groupement de producteurs,
  • faire connaître et promouvoir les savoir-faire propres au territoire.

Le chantier pour la réalisation de ce projet, commencé en avril 2014, aura mobilisé un architecte et une dizaine d'entreprises locales. Le site choisi est implanté au Mas du Sonnailler, en tête de Camargue, sur des parcelles anciennement cultivées en riz par le Centre français du riz.

Le bâtiment a été construit avec des matériaux écologiques : sa toiture est végétalisée, le remplissage des cloisons est en paille de riz, la réserve est constituée de parpaings en copeaux de bois agglomérés et le magasin est à ossature bois.

Les aménagements extérieurs seront conçus pour limiter l’arrosage et favoriser la biodiversité : revêtements perméables permettant l’infiltration des eaux de pluies, prairies fleuries, espace potager et de plantes aromatiques. Enfin, le bâtiment est équipé d'un assainissement autonome par filtres plantés de roseaux.