Référence à la charte

Ambition 3

  • Article 9.1. Transmettre la culture camarguaise et recueillir la mémoire des métiers en mutation
  • Article 9.2. Mettre en réseau les initiatives culturelles
  • Article 9.3. Promouvoir la diversité culturelle par l’échange et la création
Etat d'avancement
Eléments fincnaciers
Partenaires
  • Etat
  • Conseil régional Provence-Alpes-Côte d'Azur
  • Conseil général des Bouches-du-Rhône
  • Conservatoire du littoral
  • Communes d'Arles, de Port Saint louis du Rhône et des Saintes-Maries-de-la-Mer
  • Syndicat Agglomération Nouvelle Ouest Provence
  • DESMID
  • Parc naturel régional des Alpilles
  • Société nationale de protection de la nature (SNPN) - Rése
Instance concernée
  • Commission culture et animation du territoire
  • Conseil scientifique du musée de la Camargue
  • Conseil de Parc
Indicateurs
Bon à savoir !
Visible en 1 clic !
Zoom sur...
<< Retour aux articles

L'année 2014 au Musée de la Camargue

2014 a été une année charnière, dévoilant au public la nouvelle apparence du musée et annonçant le futur projet d’extension du site qui prévoit la construction d’un bâtiment complémentaire, doté d’une boutique plus étendue, d’une salle d’exposition temporaire et de bureaux.

Le musée s’est employé à améliorer sa visibilité dans le paysage culturel local, en mettant en évidence ses caractéristiques de musée de société, par le traitement du rapport entre l’homme et le territoire à travers des objets, des images, des sons et son sentier de découverte.

De nouvelles oeuvres ont été acquises et des exposition ainsi que des actions culturelles et pédagogiques portant sur l’exposition permanente sont programmées.

Le Musée s'est "exporté" en Chine, dans le cadre d'un partenariat avec le Musée national des zones humides de Hangzhou, où l’exposition « Le fil de l’eau… Le fil du temps » a été reproduite, attirant de nombreux visiteurs.

La programmation destinée au grand public, entre rencontres thématiques, partenariats et animations proposées dans le cadre des manifestations du Parc (Fête du Parc) ou de journées nationales (Journées du Patrimoine…) parvient à fidéliser le public. Les habitants du territoire, les représentants des associations locales, les entreprises... ont été amenés à découvrir la nouvelle exposition, à l’occasion de visites libres ou guidées des collections : de janvier à octobre 2014, plus de 20 000 personnes ont été accueillies au Musée.

Le projet "Les sentiers de l'eau" a fait l’objet de plusieurs actions culturelles et pédagogiques destinées à valoriser les trois œuvres réalisées par Tadashi Kawamata. Un atelier « A la manière de Tadashi Kawamata » offre notamment aux élèves des écoles volontaires de construire une œuvre qui s’inscrit dans la démarche de l’artiste.

Un programme pédagogique adapté à chaque cycle et orienté sur la nouvelle exposition a été élaboré dès la réouverture du Musée. Il propose des visites guidées des collections et du sentier, ainsi que des visites thématiques axées sur le delta, les manières de vivre et d’habiter en Camargue, l’identité, l’aménagement hydraulique…