Référence à la charte

AMBITION 2 - Orienter les évolutions des activités au bénéfice d’une biodiversité exceptionnelle

Etat d'avancement
Eléments fincnaciers
Partenaires
  • Chambre d'agriculture des Bouches-du-Rhône
  • Fédération nationale des Parcs naturels régionaux
  • Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
  • Réseau des Parcs de Provence-Alpes-Côte d'Azur
Instance concernée

Commission activités agricoles, développement et promotion de l’élevage

Indicateurs
Bon à savoir !

Afin de renforcer la prise de conscience de l'importance des zones humides pour les activités d'élevage, le Parc a œuvré à la participation future de l'Association Ramsar France au comité d'organisation du concours.

Visible en 1 clic !
Zoom sur...
<< Retour aux articles

Concours général agricole des prairies fleuries

Lancé pour sa première édition au Salon international de l’agriculture en février 2010, le concours national d’excellence agri-écologique «prairies fleuries» est organisé par les Parcs naturels régionaux et les Parcs nationaux de France. Les prix récompensent les exploitations agricoles dont les prairies naturelles présentent le meilleur équilibre entre valeur agricole et valeur écologique.

En 2011, cinq exploitants et manadiers candidats pour six parcelles représentatives de la diversité naturelle camarguaise ont participé au concours, organisé entre mars et septembre. La remise des prix locale a eu lieu lors de la fête du Parc, récompensant un lauréat de Mas-Thibert, territoire nouvellement entré dans le Parc suite à l’adoption de la nouvelle charte en février.

Afin de mieux mettre en évidence le rôle favorable des pratiques d’élevage pour les milieux ouverts, le thème développé en 2012 portait sur la diversité des orchi­dées sauvages. Deux prix ont été décernés à l’occasion de la Fête du Parc en septembre et remis conjointement par les pré­sidents de la Région et du Parc à Bruno Blohorn (1er prix du concours) et à Hubert Yonnet (prix spécial bio­diversité).

Le thème développé en 2013 portait sur la diversité des oiseaux en milieux ouverts. Le concours a été étendu à l’ensemble de la Réserve de biosphère de Camargue en coopération avec le Syndicat mixte de protection et de gestion de la Camargue gardoise. De même, trois parcelles du Parc national de la Donana en Andalousie ont également été visitées dans le cadre du jumelage entre les deux Parcs. Des comparaisons floristiques ont ainsi pu être réalisées entre ces deux grandes zones humides méditerranéennes. Six candidats locaux ont présenté au jury leurs parcelles de prairies humides ou de pelouses pâturées et présenté leur gestion pastorale adaptée à ces habitats naturels. Quatre prix ont été décernés à l’occasion de la féria du cheval du Domaine Paul Ricard de Méjanes en juillet et remis à Jacques Blatière (1er prix du concours en catégorie pâturage), à Thierry Félix (1er prix du concours en catégorie fauche), à Georges Vlassis (prix spécial avifaune) et à une parcelle du Parc national de la Donana (prix spécial biodiversité).

Les lauréates du concours 2014 sont Magali Saumade, dans la catégorie prairie et Aurélie Puig dans la catégorie zones humides.

Parallèlement, le Parc de Camargue porte l’animation régionale de ce concours pour l’ensemble des Parcs concernés, avec le soutien financier de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur.